Week End à Rome Les Incontournables (55)

Nous vous proposons de partir en week-end à Rome, avec les incontournables pour passer quelques jours dans la capitale italienne. Nous verrons d’abord quand y aller, comment s’y rendre, ce qu’il faut visiter, où dormir, où manger et où sortir à Rome en deux jours.

Week-end à Rome : les incontournables

Week-end à Rome les incontournables (11)

Feuille de route

Se loger à Rome

Les auberges de jeunesse à Rome

Roman Holidays Hostel, Rome (Italie)

Une énigme. Pas d’eau chaude dans les douches, un accueil glacial, un réceptionniste souvent absent, un petit déjeuner pingre (un croissant à la confiture sous vide)… A éviter, d’autant que l’auberge est dans le quartier de la gare Termini, où il n’y a que des auberges de jeunesse et des hôtels, donc des restaurants pour touristes uniquement.

Je vous renvoie donc aux recommandations de nos lecteurs pour les auberges de jeunesse à Rome : La Controra Hostel Rome, Comics Guesthouse, Mosaic Hostel, Papa Germano et Freedom Traveller.

Les meilleurs hôtels à Rome

Voir une sélection d’hôtels à Rome

Les meilleures chambres d’hôtes et auberges à Rome

Voir une sélection de maisons d’hôtes à Rome

Les meilleures locations de vacances à Rome

Voir une sélection d’appartements à Rome

Quand aller à Rome ?

Grâce à un climat particulièrement doux, Rome est une destination agréable toute l’année. Néanmoins, il semble préférable d’éviter juillet et août, comme les commerces ferment et que les habitants désertent pour laisser place aux touristes.

Se rendre à Rome

Plusieurs compagnies aériennes desservent Rome. Depuis Paris, le vol dure 2 heures.  Air France en partenariat avec Alitalia, mais aussi Vueling ou encore EasyJet assurent des liaisons directes jusqu’à Rome Fiumicino. Pour Ryanair, les vols arrivent à Rome Ciampino depuis Beauvais.

Voir le prix des billets d’avion pour Rome

En train, Italo (SNCF) mais aussi Thello (Trenitalia) assurent la liaison Paris-Rome, de jour comme de nuit, via Milan notamment. Comptez entre 14 et 16 heures de trajet. En bus depuis Paris, il faut environ 22 heures pour rallier Rome.

Voir le prix des billets de train pour Rome

Se repérer et se déplacer à Rome

A Rome, le Tibre coule au milieu de sept collines. Du nord au sud, on repère le Quirinal, le Viminal, l’Esquilin, le Caelius, le Capitole, le Palatin et l’Aventin. Au nord de la ville, de part et d’autre du fleuve, on trouve le Vatican et la Rome antique. Les distances ne sont pas négligeables, notamment entre le Forum et le Colisée. Le bus et le tramway desservent bien la ville, à rebours du métro.

Voir le prix d’une location de voiture pour votre séjour

A visiter à Rome

  • Se promener sur la Via Appia Antica, rue pavée bordée de cyprès et de ruines romaines, datant de 312 av. J.-C. Elle reliait Rome au sud du pays. C’est la promenade dominicale préférée des Romains.
  • Louer une Vespa pour explorer Rome et ses ruelles au gré de vos envies. Si la conduite s’avère trop sportive pour vous, vous pouvez aussi louer un guide qui vous conduira en scooter.
  • Basilique Sainte-Marie-des-Anges-et-des-Martyrs
  • Basilique Saint-Jean-de-Latran
  • Basilique Saint-Pierre-de-Rome
  • Basilique Santa Maria in Domnica
  • Basilique Santa Prassede
  • Château Saint-Ange
  • Circus Maximus
  • Colisée
  • Ecuries du Quirinal
  • Eglise Sainte-Agnès-en-Agone
  • Eglise Sainte-Marie-Majeure
  • Eglise Saint-Louis-des-Français
  • Fontaine de Trevi
  • Forum Boario, Forum Holitorium
  • Forum de Trajan
  • Forum Romain
  • Autel de la Paix
  • Monument dédié à Victor-Emmanuel II
  • Musées du Capitole
  • Musées du Vatican et Chapelle Sixtine
  • MAXXI – Musée national des arts du XXIe siècle
  • MACRO – Musée d’art contemporain de Rome
  • Centrale Montemartini
  • Palais des expositions
  • Palais Farnèse
  • Panthéon
  • Place d’Espagne
  • Place du Capitole
  • Place Navone
  • Pont Saint-Ange
  • Stade olympique
  • Villa Borghèse
  • Villa Médicis

Sortir à Rome

  • Les boîtes et les bars les plus branchés sont situés dans les quartiers du Testaccio et de Trastevere.
  • Les soirs de mach, les supporteurs de l’AS Roma ou de la Lazio se retrouvent au Stadio olimpico ou devant une retransmission TV en ville.
  • Pour une soirée plus calme, vous pouvez profiter d’une programmation musicale et dramatique de grande qualité. On note en particulier les concerts, récitals et ballets de l’Opéra de Rome. Durant l’été, les représentations se déroulent en plein air sur le site des thermes de Caracalla.

Faire du shopping à Rome

  • Les boutiques de luxe et de vêtements à la mode sont autour de la piazza di Spagna.
  • Pour les antiquités, il faut aller du côté de la piazza del Popolo. Pour les livres, rendez-vous à la piazza Navona.
  • Marché aux Puces de la Piazza Porta Portese, Via Portuense et Via Ippolito Nievo : tous les dimanches, de l’aube à 14h. On se faufile comme on peut entre vieux meubles, habits et produits culturels. L’ambiance est à la négociation et au marchandage. A éviter si vous êtes agoraphobe.
  • Marché de la Piazza Campo Dei Fiori : ouvert tous les matins, sauf le dimanche. Autour de la statue de Giordano Bruno, on trouve fruits et légumes, poissons, fromages, charcuterie, fleurs, ainsi que toutes les spécialités romaines et italiennes. Le lieu est très touristique, avec des prix en conséquence.

Manger à Rome

  • I supplì, Via di San Francesco a Ripa, 137 : les pizzerias et trattorias du quartier Trastevere sont vraiment authentiques par rapport aux restaurants du centre-ville. Outre les pizzas, on peut découvrir dans ce petit restaurant des préparations de pâtes, des suppli (boules de riz typiques de la cuisine romaine) et des arancini (plus gros, originaires de Sicile).
  • Eataly Roma, Piazzale 12 Ottobre 1492 : trois étages dédiés à la gastronomie italienne, avec des espaces de restauration entre les rayons de produits italiens. Il y en a pour tous les goûts : snacks, restaurant chic, spécialités de poisson, rôtisserie, etc.
  • Antico Caffe della Pace, Via della Pace, 3/7 : derrière la Piazza Navona, idéal pour prendre un verre dans un endroit calme.
  • Caffè Sant’Eustachio, Piazza di Sant’Eustachio, 82 : un minuscule café où se pressent les hommes politiques italiens qui viennent en voisins.

Pour aller plus loin

Week-end à Rome les incontournables (19)