Week End à Istanbul Les Incontournables (2) Min

Nous vous proposons de partir en week-end à Istanbul, avec les incontournables pour passer quelques jours dans la ville turque. Nous verrons d’abord quand y aller, comment s’y rendre, ce qu’il faut visiter, où dormir, où manger et où sortir à Istanbul en deux jours.

Week-end à Istanbul : les incontournables

Feuille de route

Se loger à Istanbul

Les auberges de jeunesse à Istanbul

Bahaus Hostel, Istanbul (Turquie)

L’auberge est située au milieu du quartier pour hôtels à touristes de Sultanahmet. Passée cette frustration d’être en marge de la population stambouliote, vous aurez une vue imprenable sur le Bosphore et la mosquée Sainte-Sophie depuis le toit de l’auberge. Le petit déjeuner est un buffet, le personnel fait honneur à l’hospitalité turque. Des excursions gratuites sont organisées régulièrement par le manager vers les îles des Princes avec coucher de soleil et barbecue.

Les meilleurs hôtels à Istanbul

Voir une sélection d’hôtels à Istanbul

Les meilleures chambres d’hôtes et auberges à Istanbul

Voir une sélection de maisons d’hôtes à Istanbul

Les meilleures locations de vacances à Istanbul

Voir une sélection d’appartements à Istanbul

Quand aller à Istanbul ?

La haute saison touristique s’étire de juin à septembre. Pour découvrir Istanbul de manière plus tranquille, on pourra partir en avril-mai ou en septembre-octobre. Les températures sont alors particulièrement agréables pour visiter. Durant l’hiver, il n’est pas rare qu’il neige sur Istanbul.

Se rendre à Istanbul

Le vol Paris-Istanbul dure environ 3h30. Outre les compagnies aériennes classiques comme Air France ou Turkish Airlines, des compagnies turques low cost comme Pegasus Airlines, Onur Air ou encore AtlasGlobal offrent des prix attractifs toute l’année. Connecté au centre-ville par le métro, le bus et les taxis, l’aéroport d’Istanbul-Atatürk est le plus accessible. Depuis l’aéroport Sabiha Gökçen, sur la rive asiatique à 60 km d’Istanbul, il faut compter 1h30 de bus jusqu’à la place Taksim. Des vans privés et des taxis peuvent aussi être utilisés.

Voir le prix des billets d’avion pour Istanbul

Pour les nostalgiques de l’Orient-Express, il est possible de se rendre à Istanbul en train, mais il faut parcourir près de 3 000 km. Au départ de Paris, vous pouvez passer par Munich. Deux trajets s’offrent alors à vous pour gagner Istanbul : le plus direct passe par Budapest et Bucarest, le plus long par Ljubljana, Zagreb, Belgrade et Sofia. On peut aussi mêler les deux parcours en rejoignant Belgrade depuis Budapest.

Voir le prix des billets de train pour Istanbul

Se repérer et se déplacer à Istanbul

L’agglomération d’Istanbul est très étendue. Commencez par repérer le Bosphore, qui sépare l’Europe et l’Asie. On peut ensuite distinguer la Corne d’Or, sorte d’estuaire qui divise la rive européenne en deux parties. On aboutit ainsi à quatre grandes zones :

  • La ville historique au sud, autour de Sultanahmet, qui concentre les attractions touristiques.
  • Le centre-ville actuel au nord, autour de Beyoğlu, avec l’avenue Istiklal qui remonte jusqu’à la place Taksim.
  • Le quartier des affaires, sur les hauteurs de Besiktas, encore plus au nord.
  • La rive anatolienne enfin, avec les quartiers d’Üsküdar et Kadiköy.

La visite du centre historique et de Beyoğlu peuvent se faire à pied. Le métro, le tramway, le bus et le ferry appelé vapur permettent de se déplacer facilement.

Voir le prix d’une location de voiture pour votre séjour

A visiter à Istanbul

L’Istanbul des musées

  • Musée et basilique Sainte-Sophie
  • Palais de Topkapi
  • Palais de Dolmabahçe
  • Musée de l’industrie Rahmi M. Koç
  • Musée d’art moderne d’Istanbul
  • Musée de voitures de collection Ural Ataman
  • Musée archéologique d’Istanbul
  • Musée Sakip Sabanci
  • Musée des arts turcs et islamiques
  • SALT Galata

L’Istanbul des monuments et quartiers emblématiques

  • Mosquée bleue – Sultanahmet Camii
  • Place du Sultan-Ahmet – Sultanahmet Meydani, avec l’Obélisque de Théodose et les vestiges de l’hippodrome de Constantinople
  • Quartier de Sultanahmet
  • Citerne Basilique – Yerebatan Sarnici
  • Place Taksim
  • Avenue Istiklal
  • La ligne 2 du tram, entre Tünel et la place Taksim
  • Avenue Bagdad
  • Place Eminönü
  • Quartier de Besiktas

L’Istanbul des hauteurs

  • Tour de Galata, un panorama exceptionnel sur la ville historique
  • Café Pierre Loti – Pierre Loti Tepesi, un point de vue imprenable sur la Corne d’Or au coucher du soleil
  • Colline de Camlica, pour admirer de haut tout Istanbul et se ressourcer

L’Istanbul des lieux de culte

  • Mosquée Soliman le Magnifique – Süleymaniye Camii
  • Eglise Saint-Sauveur-in-Chora – Kariye Camii
  • Mosquée Rüstem Pacha
  • Mosquée Eyüp Sultan
  • Eglise des Saints-Serge-et-Bacchus
  • Mosquée Fatih
  • Mosquée neuve – Yeni Camii
  • Eglise Saint-Georges
  • Eglise Saint-Antoine de Padoue
  • Mosquée Mihrimah

Sortir à Istanbul

L’Istanbul nocturne

  • Quartier de Beyoğlu et avenue Istiklal, centre névralgique d’Istanbul de jour comme de nuit : salons de thé, bars, restaurants et boîtes de nuit
  • Quartier d’Ortaköy et rives du Bosphore, pour la jeunesse branchée
  • Nardis Jazz Club, club de jazz
  • Balkon Cafe Bar, bar situé sur un toit-terrasse

L’Istanbul des sorties culturelles

  • Miniatürk, parc miniature des principaux monuments turcs
  • Panorama 1453, pour une reconstitution de la prise de Constantinople par les Turcs
  • Forum Istanbul Shopping Center, pour Legoland, Jurassic Land et les boutiques
  • Galata Mevlevi Museum, pour le spectacle des derviches tourneurs tous les dimanches en fin d’après-midi
  • Musée Pera, pour la collection des Orientalistes
  • Musée de l’innocence, avant ou après la lecture du roman d’Orhan Pamuk
  • Istanbul Toy Museum, une vaste maison accueillant des jouets anciens
  • Vialand, un parc d’attractions, un centre commercial et une salle de spectacle
  • Musée de la Marine, pour les navires de Sultans
  • Turkish Airlines Lounge Istanbul, un monde à part au sein de l’aéroport Atatürk, réservé à ceux qui voyagent en classe affaires ou en première

L’Istanbul romantique

  • Gare de Sirkeci, jadis terminus de l’Orient-Express
  • Parc Gülhane
  • Parc d’Emirgan
  • Quartier de Balat
  • Palais de Beylerbeyi
  • Aqueduc de Valens
  • Muraille de Constantinople ou de Théodose II
  • Parc Yildiz
  • Parc Bebek
  • Forêt de Belgrad

L’Istanbul maritime

  • Pont des Martyrs du 15-Juillet – Pont du Bosphore
  • Pont de Galata
  • Aquarium d’Istanbul
  • Sea Life Aquarium Istanbul
  • Dolphinarium d’Istanbul
  • Forteresse Rumeli Hisari
  • Tour de Léandre
  • Les îles des Princes – îles d’Adalar, un archipel de neuf îles dont la principale est Büyükada, accessible en ferry depuis Besiktas ou Kadiköy
  • Anadolu Kavagi, terminus d’une croisière inoubliable sur le Bosphore depuis le port d’Eminönü
  • Plage de Kilyos, située sur les rives de la mer Noire, en allant en ferry jusqu’à Sariyer puis en faisant un court trajet en bus

Faire du shopping à Istanbul

  • Grand bazar d’Istanbul – Kapali Carsi, pour la beauté des lieux et le plaisir de se perdre
  • Bazar d’Arasta, pour faire du shopping au calme
  • Bazar aux épices – Bazar égyptien, pour admirer les couleurs des épices en vrac
  • Heritage Nomadic Art Gallery, pour des objets de décoration à prix raisonnable
  • Quartier de Kadiköy, pour les commerces très abordables et le marché aux poissons
  • Centre commercial Istinye Park Mall, pour les boutiques de luxe
  • Centre commercial Cevahir, sur 6 étages, avec 350 boutiques, une cinquantaine de restaurants, 12 salles de cinéma, des montagnes russes et un bowling
  • Centre commercial Zorlu Center, 200 boutiques et 40 restaurants
  • Centre commercial Aqua Florya Shopping and Life Center, attenant à l’aquarium d’Istanbul
  • Centre commercial Kanyon, 160 boutiques et une architecture originale, en forme de canyon

Manger à Istanbul

  • Nevizade Sokak, une rue très vivante qui accueille des tavernes turques appelées meyhane, avec au choix mezzés, salades, poissons et fruits de mers
  • Avenue Istiklal, pour manger sur le pouce un kebab servi dans une galette de pain dürüm
  • Quai d’Eminönü, pour les restaurants flottants proposant à des prix dérisoires des sandwichs au poisson grillé appelés balik ekmek
  • Çorlulu Ali Paşa Nargile Cafe, pour boire un thé çay ou un café turc et fumer le narguilé
  • Caferağa Medresseh, pour déjeuner dans un cadre magnifique en dégustant des raviolis mantis ou des boulettes de viande köfte
  • Vefa Bozacisi, pour découvrir la boza, boisson fermentée à base de céréales, servie avec des pois chiches grillés

Pour aller plus loin